events(@)hospitality-on.com/+33 (0)1 56 56 87 71

  • Français
  • English

Maya Boutique Hotel - Green Mobility Val d'Hérens

Le service de mobilité « Verte » individuelle sur place, une innovation pour le management de la destination

Le Maya Boutique Hôtel a ouvert ses portes en 2012, dans les Alpes suisses. C’est un hôtel pionnier de conception écologique unique, alliant luxe, innovation et respect de l’environnement ; le premier hôtel construit en bottes de paille. Primés à plusieurs reprises, il s’impose en tant que référence pour les professionnels. Son engagement environnemental s’étend avec cohérence de sa création à toutes les facettes de son exploitation. Une approche « Verte » de l’hospitalité qui ne fait aucun compromis sur l’excellence de l’accueil, le confort et l’expérience authentique des hôtes.

C’est dans ce contexte et avec cette approche que le projet Green Mobility a vu le jour.

Le principe :
Il s’agit de la création d’un réseau de voitures électriques et de bornes de recharges mises à disposition des hôtes, auprès des hôtels de toute une vallée au cœur des Alpes. Un service de mobilité « Verte » sur le lieu de destination pour excursionner en toute autonomie.

Pay What You Want! :
Le prêt des véhicules se fait sur le principe « Pay What You Want ». C’est l’hôte qui détermine la contribution financière qu’il souhaite donner en échange. L’hôte devient acteur du service.
Ainsi, la satisfaction du client est renforcée par un sentiment de privilège. La contribution financière n’est pas ressentie comme une dépense mais comme une reconnaissance envers un service apprécié.

L’étendue du projet et les partenaires :

- National :
Initié par le Maya Boutique Hotel, ce service s’étend au Val d’Hérens*, en partenariat avec l’association des hôteliers, les communes et les organisations touristiques.
- International :
Le concept Green Mobility a été repris par les régions Valpelline et Grand St Bernard, situées en Val d’Aoste, Italie, et il sera développé dans le cadre d’un projet Européen « Interreg » actuellement en cours de traitement.

Origine et motivations :

Pour le voyageur indépendant qui aspire à la spontanéité tout en respectant l’environnement, une mobilité individuelle et flexible sur place est cruciale.
Voici d’autres raisons qui soutiennent la nécessité de ce service.

- Ecologie : ce service semble être une solution logique pour diminuer l’impact environnemental causé par les déplacements des voyageurs (un des facteurs les plus polluants dans l’industrie du tourisme).
- Attractivité de la destination : dans certaines régions alpines, la complexité de la topographie et la carence des transports publics, engendrent des difficultés de mobilité qui deviennent une entrave évidente à l’attractivité touristique.
- Autonomie de l’hôte : force est de constater que la majorité des citadins ne possèdent pas de voiture (Paris : 60%, villes majeures suisses : 50%). Pourtant à la recherche de séjours « nature », cette cible de clientèle est difficilement séduite par nos régions, considérant la carence des transports sur place.

Les quelques visiteurs arrivant à destination en transports en commun se retrouvent limités dans leurs déplacements et activités. Ainsi les atouts touristiques ne sont pas pleinement vécus et l’appréciation de leur séjour s’en retrouve altérée.

Les avantages :

Les déplacements des voyageurs sont l’une des sources les plus polluantes dans l’industrie du tourisme. Ce nouveau service motive les hôtes à se rendre à destination en transports en commun. Puis, il offre sur place une mobilité respectueuse de l’environnement dans lequel il s’inscrit. De plus, la région produit sa propre électricité hydraulique.
L’air pur, le silence, la faune et la flore sont les atouts précieux à préserver pour la pérennité de l’activité hôtelière à long terme.
La simplicité du service, l’absence de coût effectif et la découverte des points d’intérêts de la région sont autant de facteurs valorisant le séjour des hôtes. De plus, la conduite d’un véhicule électrique est ludique et originale. La satisfaction globale des hôtes est renforcée et leur conscience « Verte » est respectée.
La fidélisation de la clientèle, le renforcement de la réputation « Verte » de l’établissement et la valorisation de la destination mènent vers une augmentation des nuitées.
Par ailleurs, de nouvelles cibles sont désormais atteintes : notamment les citadins ne possédant pas de véhicule et les conducteurs de véhicules électriques attirés par le réseau de bornes de recharge.

Conclusion :

De par sa simplicité de mise en œuvre et ses bénéfices multiples, ce service est non seulement duplicable et modulable, mais indispensable à l’hôtellerie d’aujourd’hui.

*Val d’Hérens :
Vallée alpine touristique située dans le canton du Valais en Suisse, cinq communes, 410km2